Osteopathie





L’Ostéopathie est une médecine naturelle qui a pour objectif de rétablir les fonctions de l’organisme en traitant les causes des douleurs et des troubles fonctionnels. Pour cela l’Ostéopathe utilise la qualité et la finesse de sa palpation pour évaluer et traiter les patients en déterminant la position, la mobilité et la qualité des tissus.  

                                     

                                                                     

                                                     



Les Principes fondamentaux de l'Ostéopathie


1 - Unité de fonction du corps humain


L'être humain est un TOUT. Il forme une UNITÉ complète biologique, émotionnel, spirituel.


Le corps humain fonctionne bien TOTALEMENT, ou fonctionne mal TOTALEMENT.


Toute perturbation se produisant dans une région déterminée du corps pourra se manifester dans n'importe quelle autre région du corps.


Tout accident dans une quelconque région du corps (pied, lombaire, thorax, cervical, tête) aura une répercussion dans la totalité du corps.


2 - Auto-défense, auto régulation et auto guérison

Le corps possède par lui-même les moyens de surmonter la maladie tant que la relation "structure-fonction" est respecté.

Le corps possède ses propres modèles de défense et ses propres systèmes d'alarme.
C'est l'immunité relative inhérente à la machine humaine qui a la capacité d'élaborer les substances nécessaires au maintien de la santé et à la neutralisation de la maladie.


3 - Interdépendance structure-fonction et fonction-structure

La fonction dépend de la structure: toute perturbation d'une articulation, par exemple, se répercutera sur son fonctionnement : limitations du mouvement, douleurs, etc...

La structure dépend de la fonction: par exemple, toute immobilisation prolongée d'une articulation va "enraidir" l'articulation et les tissus péri-articulaires.



Les techniques ostéopathiques


L'ostéopathie a beaucoup évolué depuis sa fondation par Andrew Still en 1874. Même si les principes de base restent les mêmes, les techniques manipulatives de traitement se sont largement développées selon différents axes.


Classiquement, les techniques ostéopathiques peuvent être divisées en 4 grands chapitres. Toutefois cette séparation est très théorique car tout ostéopathe connaît ces différentes techniques et sait les utiliser à bon escient en fonction des besoins de sa thérapeutique.

On parlera donc de :


•    Techniques ostéopathiques fonctionnelles
•    Techniques ostéopathiques structurelles
•    Techniques ostéopathique crâniennes, appelées aussi techniques crânio-sacrées
•    Techniques ostéopathiques viscérales

 


Techniques fonctionnelles


Ces techniques nécessitent la participation active du sujet. Elles permettent au thérapeute, avec l'aide du sujet, de mobiliser les tissus (muscles, articulations et respiration volontaire) d'amener le sujet à un état de relâchement suffisant pour permettre la correction spontanée de la lésion ostéopathique. Elles se font toujours dans le sens de la lésion.

 


Techniques structurelles

                        

                                                                                                  


La technique est dite structurelle parce qu'elle mobilise la structure osseuse, le plus souvent une vertèbre, pour la forcer en sens inverse ou en sens opposé à sa lésion. La plupart du temps, un bruit ou craquement se fait entendre au cours de la manipulation.


Les ostéopathes ne forcent jamais les articulations au-delà des limites physiologiques. La force appliquée à bon escient, que l'on appelle un "thrust", sert par sa spécificité et sa rapidité à provoquer un réflexe qui permet à plus ou moins brève échéance, la récupération de la mobilité articulaire et la cessation des phénomènes algiques.


Toutefois, ces techniques structurelles sont souvent désagréables, nécessitent de la part du sujet ainsi manipulé un état de détente, une confiance et une coopération très grande.

 


Techniques crâniennes

 

                                                                        



Les techniques crâniennes sont liées au Mécanisme Respiratoire Primaire. Elles sont donc totalement involontaires de la part du sujet. L'ostéopathe sent le mouvement involontaire des os du crâne et du sacrum ainsi que de l'ensemble des tissus du corps. Il définit par sa palpation ce qu'il appelle une lésion et met en place différentes techniques crâniennes :


-Exagération de la lésion,
-Mise en tension à distance à travers les membranes de tensions réciproques,
-Travail sur les Impulsions Rythmiques Crâniennes, etc...
-Techniques d'équilibre et d'échanges réciproques de Rollin E. Becker

 



Techniques viscérales

                                                           

                                                                         


Les travaux entrepris depuis Jean-Pierre BARRAL sur les organes de l'abdomen ont montré qu'il existe une dynamique précise et répétitive de la sphère viscérale : les viscères se déplacent de manière spécifique sous l'influence de la pression diaphragmatique. Cette dynamique viscérale peut être modifiée (restriction de mobilité) ou disparaître. Dans ce cas, les symptômes de troubles fonctionnels d'un organe correspondent à une dynamique anormale de l'organe. En appliquant une technique spécifique, l'ostéopathe permet à l'organe de retrouver sa physiologie naturelle et les troubles liés à la restriction de mobilité sont ainsi corrigés.




    Centre de Kinésithérapie

               Moulay Youssef

Angle Bd Moulay Youssef et Rue Naudaud 1ére étage Nº 2. Casablanca

 

Téléphonne:

Fix: 05 22 27 41 62

 

Facebook